Tarte au chuque : la tarte au sucre du Nord

 Cette fois, c’est une spécialité de notre Nord que je vous présente, une tarte au chuque (tarte au sucre ch’ti) et pour qu’elle soit vraiment de chez nous, il faut impérativement choisir de la vergeoise. Le résultat est diaboliquement bon. Toutefois attention, c’est très gras et très sucrée, c’est donc un dessert à ne pas faire trop souvent !

tarte au chuque tarte au sucre

Les ingrédients :

Pour la pâte

250 gr de farine
120 gr de beurre ramolli
10 gr de levure de boulanger fraîche
1 oeuf
2 cuillère à soupe d’eau tiède
15 gr de sucre
5 gr de sel

Pour la garniture

200 gr de vergeoise brune ou blonde
1 oeuf
2 cuillère à soupe de lait
50 g de beurre

IMPORTANT : Ne confondez pas vergeoise et cassonade…  la vergeoise est  faite à base de sirop de betterave cuit et recuit une fois pour la vergeoise blonde et deux fois pour la vergeoise brune. Aussi la vergeoise brune est plus forte en goût, un petit fond de caramel… La vergeoise est moelleuse. Quant à la cassonade c’est un sucre de cane un peu traficoté avec de la mélasse.

Mais dans le Nord Pas de Calais on n’emploie jamais le mot vergeoise, in parle que d’castonate. Mais ché bien del vergeoise qu’in utilise et tant miux passeque ché bien meilleur … (clic)

Traduction : dans le Nord, on appelle parfois cassonade, la vergeoise…. mais c’est bien de la vergeoise qu’on utilise parce que c’est bien meilleur. En Belgique, la vergeoise est aussi couramment appelé cassonade mais c’est bien de la vergeoise. Du coup, je ne sais pas comment ils appellent notre cassonade….

tarte au chuque tarte au sucre
Tarte au chuque à la vergeoise blonde

La Recette :

Préparation de la pâte

Délayer la levure dans l’eau tiède. Mettre la farine dans une jatte. Au centre, mettre 125 gr de beurre mou coupé en morceaux, l’œuf, le sucre et sur un coin de farine, la levure délayée. Touiller, tourner, malaxer….. afin d’obtenir une pâte à brioche homogène. Vous pouvez utiliser votre robot mais  les mains fonctionnent aussi très bien pour cette recette. Réunir la pâte en boule, couvrir et laisser au repos 1 heure. (la pâte doit doubler de volume). Il est possible de la laisser reposer une nuit au réfrigérateur avant utilisation.

Si votre pâte a un peu de mal à lever et que vous avez un four basse température, vous pouvez la mettre un peu dedans en ne dépassant pas les 40°. Couvrer la d’un torchon afin qu’elle ne dessèche pas.

Étaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie et en garnir un moule à tarte recouvert de papier sulfurisé. Laisser dépasser la pâte de quelques centimètres et la rouler sur elle même afin d’obtenir une bordure un peu épaisse et gracieuse. Piquer la surface avec une fourchette.

Laisser de nouveau lever votre pâte.

tarte au sucre tarte au chuque
Tarte au sucre à la vergeoise brune
Préparation de la garniture

Mélanger œuf et lait ensemble.  Couvrir  généreusement le fond de votre tarte avec la vergeoise pour avoir un joli tapis de quelques 2 à 3 mm d’épaisseur.

Humecter cette vergeoise avec le mélange oeuf-lait. ATTENTION, j’ai bien dit humecté, on ne verse pas le tout sauvagement sur la tarte. NON, on prend un pinceau qu’on imbibe de liquide et qu’on fait dégouliner ensuite sur le sucre et cela jusqu’à ce que le tout soit uniformément humidifié sans être trop mouillé.

Parsemer le dessus de la tarte de petites parcelles de beurre (la recette dit 50 gr, j’en met un peu moins) puis enfourner et faire cuire 20 mn  dans un four à Th 200° (convection naturelle).

A manger tiède ou froid (je la préfère froide).  Et dépêchez vous de vous en réserver une petite part…… ça part à une vitesse extraordinaire : huuuuuuuummmmm, cet espèce de petit caramel indescriptible sur cette pâte briochée…..

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *