Knödels farcis aux prunes

Voilà une recette prise sur le forum de Supertoinette. Dès la 1ère lecture, j’ai eu envie de la tester. 

Pourtant, plus j’avançais dans la réalisation , plus je devenais sceptique : il est tant de recettes que j’ai tentées et dont le résultat était si décevant que j’ai du tout jeter. Alors, j’ai décidé de ne faire que la moitié des proportions annoncées. La pâte d’enrobage réalisée, j’ai décidé de la diviser,  encore une fois,  par deux avant de passer à la phase finale, la réalisation des knödels.

Lorsque les knödels furent cuits mais non encore finis, mes doutes étaient toujours là mais foi d’Eglantine, j’irai jusqu’au bout.  Je panais sans conviction ces petites choses,  jetant sans état d’âme le surplus, certaine qu’au final, tout atterrirait dans une poubelle.

Grossière erreur, une fois dans l’assiette, saupoudrés de sucre à la cannelle, ces knödels se révélèrent  être une petite merveille : d’abord le croustillant à la cannelle puis un entourage super moelleux qui fond dans la bouche et enfin la quetsche mi-cuite qui se répand dans votre bouche avec toute sa saveur….  un dessert tout en subtilité ! Le lendemain, j’ai utilisé le reste de la pâte… et j’ai recommencé

knödels

 

Pour 12 knödels environ

Pour la pâte

350 gr de pommes de terre chair ferme
125 gr de farine
1/2 oeufs (le casser et le battre, en prélever la moitié)
1 cuillère à café légèrement bombée de beurre ramolli
1 cuillère à café légèrement bombée de crème
Sel

Pour la farce

12 quetsches
50 gr de sucre en poudre
1 petite cuillère à café de cannelle

Finition

2 cuillères à soupe de beurre
Quelques craquottes ou biscottes transformées en chapelure

Faites cuire les pommes de terre à purée dans de l’eau salée. Laissez refroidir. Ecrasez  grossièrement ces pommes de terre et ajouter l’œuf, le beurre, la crème. Malaxez. Ajoutez la farine jusqu’à obtenir à peu près la consistance d’une pâte à tarte. Ajustez le sel (comme pour une pâte à tarte).

Mélangez le sucre et la cannelle. Coupez les quetsches en deux sans détacher les deux parties. Fourrez les de sucre à la cannelle et refermez les.

Étalez la pâte sur 1/2 cm. Découpez des carrés et enfermez la quetsche dans ces carrés. Le fruit doit être totalement enrobé et la pâte répartie uniformément autour.

Faites bouillir de l’eau légèrement salée. Jetez les quenelles dans l’eau. Elles sont cuites lorsqu’elles remontent à la surface. Egouttez, réservez.

Faites de la panure avec les craquottes. Faites revenir cette panure avec le beurre dans une poêle. Enrober autant que vous le pouvez les quenelles cuites dans cette panure et réserver.

Au moment de servir, réchauffez légèrement les quenelles dans un four chaud. Disposez les deux par deux sur une assiette et saupoudrez de cannelle. A manger aussitôt avec couteau et fourchette.

J’avoue que j’essaierais bien de tremper le tout la prochaine fois dans un peu de crème chantilly, ça devrait être pas mal du tout……

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *