Gâteau aux myrtilles

Voilà  un gâteau en kit comme j’aime l’appeler, fait à base de produits industriels, une recette quasi inavouable sauf qu’on peut faire aussi soi-même la génoise et la crème pâtissière. Cette recette est née de mon imagination et de ma nostalgie d’un gâteau que j’avais mangé lors d’un séjour en Allemagne. La maman de la famille qui m’accueillait alors était une très grande cuisinière. Le matin au petit déjeuner, nous avions droit à de très bons gâteaux au chocolat accompagnés d’une grande rasade de crème fraîche et je dois avouer que j’aimais ça. Et puis, un jour je l’ai vu amener sur la table un gâteau composé d’une génoise, de fruits (des ananas et des cerises si je me souviens bien) et recouvert d’une gelée.

Aujourd’hui, je lui demanderais la recette mais à cette époque, j’étais jeune et insouciante. Ce n’est qu’en France que j’ai compris que ce gâteau me manquait horriblement. Alors j’ai fait travailler mon imagination pour le reconstituer. D’abord avec des ananas et des cerises puis un jour avec des myrtilles : ce jour là, ce fut le coup de foudre. Depuis, je le fais tous les ans pour l’anniversaire de mon fils aîné, c’est son gâteau préféré (chez nous chacun a son gâteau d’anniversaire préféré, ma fille,  la pièce montée, mon autre fils,  le Paris-Brest).

Ce gâteau très léger est dévoré à une vitesse extraordinaire. Bizarrement, je ne l’ai jamais servi à des invités, c’est comme s’il n’appartenait qu’à notre cercle familial mais c’est une idée pour mes prochains repas.

Ah oui, ne cherchez pas les bougies, cette fois il ne sera pas servi pour un anniversaire, confinement oblige.

gateau aux myrtilles

Les ingrédients :

Un fond de tarte en génoise (pâtisserie industrielle) ou génoise faite avec 3 oeufs
Un paquet de poudre pour crème pâtissière ou vraie crème pâtissière faite avec 250 gr de lait
Environ 500 gr de myrtilles surgelées ou fraîches
1 sachet de gélifiant pour tarte qu’on peut remplacer par trois feuilles de gélatine (6 gr)
Chantilly en bombe ou vraie chantilly faite à partir de crème liquide entière

Tarte à la myrtille

La recette :

Si vous réalisez vous même la génoise, il faudra beurrer et fariner un grand plat à tarte avant de verser l’appareil dedans.  Pour obtenir le creux, il faudra enfoncer au dessus un moule de taille inférieur qu’on a préalablement beurré et fariné sur l’extérieur ou qu’on a entouré de papier sulfurisé (pour ma part retenu avec des trombones, c’est très artisanal mais ça fonctionne et ça évite des frais inutiles).
Faire la crème pâtissière (avec 1/4 l de lait) en suivant les instructions du paquet poudre ou selon une méthode traditionnelle avec la même quantité de lait. L’étaler sur le fond de tarte. Laisser refroidir

Mettre les myrtilles dans une casserole en jetant dessus deux à trois cuillères de sucre. Faire chauffer. Quand les myrtilles rendent leur jus, laisser chauffer encore un peu jusqu’à ce que les myrtilles soient cuites puis égoutter en prenant bien soin de garder le jus. Étaler les myrtilles sur le fond de tarte.

Si vous utilisez du gélifiant pour tarte, faire chauffer 15 cl de jus et jeter la poudre dedans, mélanger.  Si vous utilisez de la gélatine, la faire ramollir dans de l’eau froide quelques minutes. Chauffer le jus et incorporer la gélatine en touillant. Laisser refroidir deux à trois minutes et verser sur la tarte en prenant soin de ne pas faire déborder. Si c’est un peu trop liquide, laisser refroidir encore un peu.

S’il reste du jus, buvez le, c’est absolument délicieux.

Servir avec une bonne rasade de crème fraîche.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam *