Pavé au Mars : chocolat et riz soufflé

 

Ou l’art de transformer 6 petits mars en un seul pavé au mars, délicieux, moelleux,  fondant et croustillant à la fois pour une famille entière… 

L’autre jour, en me promenant sur le blog d’Alhya, je dois avouer qu’un faible instant je l’ai haï pour nous avoir présenté ainsi une recette archi tentatrice avec du Toblerone fondant : un truc à mettre en l’air des mois de régime. Et fichu pour fichu ce régime, je me suis dit que moi aussi j’avais une botte secrète qui traînait dans mes tiroirs et que le moment était venu de la sortir.

La liste des ingrédients au nombre de trois est ultra simple, la recette se fait en 5 minutes et se dévore en autant de temps. Je vous la conseille au pied des pistes de skis quand après des heures dans le froid, vous éprouvez un besoin insensé de manger quelque chose de calorifique pour pouvoir repartir. Moi je me la déguste là, devant vous en écrivant ce petit post et en sirotant mon café !

En 2007 et pour la première fois depuis sa création, la recette est changée pour le marché français afin de s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs. Cette nouvelle recette appelée Cœur fondant, plus légère (42 g au lieu de 50 g, -16 %) et moins calorique (180 kcal au lieu de 240 kcal, -25 %) est produite à Haguenau en France. À noter qu’à l’époque la barre perd 16 % de son poids, mais reste au même prix.

pavé au mars

Les ingrédients :

6 mars de 42 gr
100 gr de beurre
100 gr de rice krispies (ou riz soufflé non sucré)
1 moule à cake beurré

pavé au mars

La recette :

On met les 6 mars coupés en morceaux et le beurre dans une casserole et on fait chauffer à feu doux en remuant constamment pour faire fondre le tout. Lorsque vous obtenez un mélange homogène, lisse et engageant et qu’en plus vous avez l’envie irrésistible de tremper votre doigt dedans, vous ajoutez le riz soufflé et vous remuez puis vous versez le tout dans votre moule à cake. Vous mettez le tout au frigo quelques heures. Et c’est tout, oui, oui, c’est déjà fini !

Il ne reste plus qu’à démouler en passant un couteau sur les bords ou en utilisant la maintenant très célèbre technique du sèche-cheveux pour liquéfier un peu le tour et faciliter le démoulage.

Bon appétit…. Moi j’en reprends un morceau. Trop bon !

Coucou Agnès ! Car c’est Agnès qui m’a fait découvrir ce délice au pied des pistes enneigées. Ne pas en abuser, le sucre reste malgré tout un très mauvais produit pour la santé.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *