Glace à la noix de coco fraîche

Jusque récemment je n’aurais jamais penser à travailler avec une noix de coco fraîche : c’est dur à casser et la noix de coco râpée est abondante et pas chère du tout, alors pourquoi se compliquer la vie.  Les noix de coco fraîche réveille chez moi des saveurs d’enfance : mes parents en achetait de temps en temps, se battait un peu avec pour la casser mais après quel bonheur : j’adore ça. Alors j’ai eu envie d’en acheter une et naturellement de tester une recette de glace à la noix de coco. J’ai utilisé une recette trouvée sur  l’internaute et c’était vraiment top.

glace à la noix de coco

Quand on veut travailler avec de la noix de coco, il faut faire attention à bien la choisir : il faut impérativement la secouer et constater qu’elle contient bien plein de liquide. Si ce n’est pas le cas, il y a fort à parier qu’elle n’est plus fraîche et qu’à la découpe, elle sentira le savon. Et puis ne pas la conserver, l’utiliser rapidement : ça n’a pas l’air mais la chair rancit très rapidement. Ne jeter pas le jus, il peut servir à confectionner un délicieux plat au curry.

Les ingrédients

1,5 tasses (ou un bol) de noix de coco fraîche râpée grossièrement (vous pouvez la remplacer par la noix de coco déjà râpée, mais le goût ne sera pas aussi délicat)
1  tasse (ou de bol) de sucre. Ne pas remplir, laisser  entre 2 et 3 cm en haut du bol.
50 cl de lait
1 cuillère à soupe bombée de maïzena (ou 2 cuillères rases)
2 blancs d’œufs montés en neige
20 cl de crème liquide entière et froide

La recette

Le plus dur, casser une noix de coco : percer les trois yeux avec un objet pointu et récupérer le jus. Personnellement, je la pose ensuite sur une dalle en béton puis avec une petite masse, je tape tout autour, jusqu’à ce qu’une fente se forme. Il ne reste plus ensuite qu’à extirper la pulpe.

Oter de la pulpe l’éventuelle écorce noire qui pourrait rester et tout ce qui n’est pas blanc pour éviter une mauvaise surprise au niveau du goût. La raper la finement. En récupérer un bol 1/2.

Diluer la Maîzena dans le lait froid.

Prélever sur la quantité de sucre la valeur d’une cuillère à soupe que vous mettrez de côté pour serrer les blancs d’oeufs.

Mette la pulpe dans une casserole avec le sucre et faire chauffer doucement jusqu’à la fonte du sucre. Ajouter alors le mélange lait et maïzena et amener à ébullition en tournant constamment jusqu’à épaississement. Laisser bien refroidir.

Lorsque le précédent liquide est bien refroidi, monter la crème fraîche liquide en chantilly.

Battre les blancs d’oeufs en neige ferme et les serrer avec le sucre prélevé précédemment. Incorporer le liquide lait-coco aux blancs puis incoporer le tout à la crème fraîche liquide monté en chantilly. Mettre immédiatement en sorbetière.

La glace est servi avec une petite sauce à l’orange (jus parfumé avec un peu de cannelle et épaissi avec un peu de maizena), quelques dés d’ananas caramélisés dans du beurre et du sucre relevé de cannelle et badiane) et servi avec une petite tuile façon mercotte. Il m’est arrivé de la servir aussi avec une petite sauce à la mangue et quelques tranches de mangues fraîches.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *