Boeuf Stroganov

Le Boeuf Stroganov orthographié aussi Stroganoff ou encore strogonov tient son nom, non pas de son inventeur mais de l’hôte qui le faisait servir : le comte Alexandre Grigorévitch Stroganov (1795-1891) éminent lettré qui s’était engagé à servir un plat à toute personne cultivée ou convenablement habillée qui se présenterait à sa porte. Le principe même me plait beaucoup, celui de ce plat simple, sans chichi et cependant succulent qu’on adapte au nombre des convives incertains du jour.

Dans mon enfance, il me suffisait d’aller chez le voisin pour obtenir un goûter différent de celui servi à la maison. Inversement,  nous ramenions très souvent copains et copines qui s’asseyaient tout naturellement à notre table. Nous n’étions pas follement riches, mais lorsque quelqu’un passait à la maison, il y avait toujours quelque chose à servir : petite gnole, gâteaux maison, café et parfois repas.

Lorsque je suis arrivé en ville, j’ai logé pendant un certain nombre d’année en HLM. J’ai mis un certain temps à comprendre que ce n’était plus tout à fait le même monde. Je suis restée près de 10 ans dans ces petites boîtes ne connaissant que de loin un ou deux voisins et ce n’est pas faute d’avoir essayé de nouer des contacts. Puis je suis partie vers un lieu beaucoup plus accueillant ou le voisin a envie de s’asseoir autour d’une table avec vous…

Me reviennent aussi en mémoire la visite de certains pays aujourd’hui sous les feux de la rampe et ou pourtant l’accueil n’est pas un vain mot. La place du pauvre existe réellement, il suffit d’entrer dans la courette, de s’asseoir. Il suffit que vous soyez là pour qu’on vous serve, tout simplement, sans question !

Les dîners de Stroganov étaient certainement des dîners d’élite mais j’aime le principe de table ouverte et je dois avouer que si j’aime les plats sophistiqués, j’aime tout autant ces plats conviviaux qui, plus qu’un repas sont une invitation à partager un moment ensemble. Il existe plusieurs variantes de ce plat et moi même, je ne le fais pas toujours de la même façon. Certains y mettent du vin, d’autres de la moutarde, mais on y trouve toujours, du filet de boeuf en lamelles, un liquide , des oignons, de la sauce tomate et de la crème.

La Recette

Boeuf stroganov, stroganoff strogonov strogonoff

500 g de filet de bœuf
3 cuillères d’huile ou de beurre
1 cuillère légèrement bombée de farine
150 g de crème épaisse
1 à 2 verres de bouillon de viande
2 cuillères de sauce tomate
3 oignons moyens
sel et poivre
Champignons (150 à 200 gr)

boeuf stroganov

Couper le bœuf en petite lamelles fines 3 à 4 cm de long sur une épaisseur d’1/2 cm.

Emincer les champignons et les faire revenir quelques instants dans un peu de graisse. Réserver

Emincer finement les oignons puis les faire blondir dans une cocotte avec un peu d’huile. Retirer les oignons de la cocotte et réserver.

Faites revenir la viande pendant 6 à 7 minutes dans la même cocotte. La saisir de tous côtés puis ajouter les oignons. Ajouter la sauce tomate et laisser doucement mijoter environ 5 mn.

Ajouter alors la farine. Bien remuer pour en napper viande et oignons. Ajouter le bouillon de volaille chaud, les champignons. Laisser cuire 2 à 3 mn à feu vif en remuant. Ajouter la crème fraîche. Laisser fondre et servir.

Ce plat s’accommode très bien avec des gnocchis à la semoule. On peut y ajouter une petite purée composée : patate douce ou bien encore carottes-pommes-de-terre grossièrement écrasées et parfumées d’un peu de cumin.

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de « Boeuf Stroganov »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *