Velouté aux asperges blanches et vertes

crème d’asperges, soupe aux asperges, velouté d’asperges
Il y a quelques légumes que je n’ai jamais mangés pendant mon enfance : soit parce qu’ils n’étaient jamais sur la table, soit parce que je ne les aimais pas.


L’asperge et l’artichaut, je dois avouer que j’en connaissais à peine le goût. Et pourtant il y en avait souvent et c’était fort apprécié (sauf par moi). Faut vous dire que j’étais très difficile, je n’aimais pas la vinaigrette et encore moins la mayonnaise (sauf dans des macédoines). Depuis, j’ai un peu changé, je mange volontiers des salades de toutes sortes  mais je n’ai jamais su apprécier la mayonnaise : étrange car sous mon toit, j’ai de véritables adeptes de cette sauce.

Et puis, je suis allée dans un restaurant et c’était au menu. Depuis, j’ai eu envie d’explorer ce légume et honnêtement, je pense que c’est loin d’être fini.

J’ai cherché des recettes de velouté mais rien qui ne me satisfasse vraiment. J’ai donc pioché des idées à droite à gauche pour obtenir cette version finale.

velouté aux asperges vertes et blanches

Pour 3 personnes

500 à 600 gr d’asperges
(vertes et blanches, c’est pas une obligation mais dans mon frigo y’avait les deux)
1 cube de bouillon de légumes
2 pommes de terre moyenne
1/2 verre de riz
1 d’eau environ
1 bonne cuillère de crème fraîche
1 poignée de cerfeuil
1 pincée de muscade

Comme je n’avais jamais touché une asperge de ma vie, je me suis questionnée sur le fait qu’il faille les éplucher ou non. Après une petite enquête, j’ai appris que certains les épluchaient et aussi que lorsqu’on faisait un potage, on risquait de trouver des fils dedans. J’ai donc choisi de les éplucher à ma façon mais je ne suis pas sure que ce soit la meilleure. J’ai tâté le pied et constaté qu’en bas, il était dur et un peu fibreux, j’ai donc enlevé de 1 à 3 centimètres du pied selon les asperges puis j’ai utilisé modérément un épluche légume pour ne garder que le tendre de la tige. La tête bien entendu est restée intacte.

Couper en tronçons et séparer les têtes. Mettre-le tout dans l’eau bouillante allongée d’un cube de bouillon de légumes. Ajouter les pommes de terre coupées en petits morceaux et le riz et laisser cuire de 15 à 20 mn (jusqu’à ce que tous les éléments soient cuits). Au bout de 5 à 10 mn de cuisson, retirer les têtes. Hors du feu, ajouter le cerfeuil, la muscade et Mixer le tout. Terminer par la crème fraîche. Servir et garnir les assiettes avec les têtes d’asperges qu’en principe vous n’avez pas oublié de réserver, ce serait vraiment dommage.

Au final, cette asperge si mystérieuse pour moi est devenue un produit que j’apprécie énormément. Franc succès à la maison pour ce velouté.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *