Pavlova

Reprise d’un article écrit en 2006

Non, non, ça y est, j’arrête, je ne fais plus de jeu et surtout par le KKVKVK. Ca prend vraiment trop de temps, surtout le dernier. Trois semaines de suite, j’ai fait des raviolis et tout ça à cause d’Alhya qui avait choisi un sujet pas possible. Et puis bientôt Noël. Franchement pas le temps….
  
Et puis, sur blog-appétit, un nouveau petit fil qui se balade. Le nouveau KKVKVK. Je jette un oeil désinvolte : PAVLOVA. Ouf, ça c’est pas pour moi, je risque pas de me laisser tenter. Bien trop sucré la meringue. Et puis des fruits là-dessus. Ca me tente pas, mais alors pas du tout. Et qu’est ce qu’il raconte Dorian, le vainqueur du précédent KKVKVK et par conséquent nouvel organisateur :  qu’il faut mettre de la meringue, de la crème, des fruits et quelque chose pour napper dessus. Ouais bof, non non je fais pas cette fois, je vais me reposer…..

Note bien que la meringue et le chocolat c’est bon hein, et puis si on y ajoute des marrons, c’est de saison. Et puis non, trop sucré. Ce qui se marie bien avec la meringue, c’est l’acidité : tiens, la tarte au citron meringuée, c’est un vrai délice et la tarte aux groseilles meringuée hein, c’est t’y pas une merveille !!!!! Oui mais la crème fraîche, faudrait la parfumer un peu. Notes bien qu’avec des fraises ou des framboises, c’est bon la crème fraîche et avec des myrtilles hein,  c’est pas mal non plus. Et puis si tu sucres ni la crème, ni le coulis, finalement, ça doit pas être si sucré que ça la Pavlova….

La PAVLOVA apparaissait claire et nette dans ma tête, elle était née. OK les fruits rouges, c’est pas trop l’époque. Habituellement j’hésite à acheter des fruits hors saison et par conséquent hors de prix  mais bon j’avais vraiment envie de la faire cette PAVLOVA et puis les myrtilles et les groseilles (de mon jardin), pas de complexes,  j’en avais dans mon congélateur.
Au final, ce fut un véritable feu d’artifice : de couleurs et de saveurs !!!

pavlova

La recette

Prévoir des fruits rouges frais : fraises, framboises (surtout des framboises qui relèvent admirablement les coulis), raisins rouges et blancs, myrtilles, groseilles

La meringue

Pour une fois, j’ai abandonné mes recettes traditionnelles et j’ai opté pour une recette trouvé sur Marmiton. Je voulais une meringue ferme avec beaucoup de tenue. Mais j’ai réduit les proportions.

4 blancs d’oeufs
230 gr de sucre
1 cuillère à café de vinaigre
1 cuillère à soupe rase de maïzena

Monter les blancs en neige ferme. Ajouter doucement le sucre tout en continuant à battre, puis le vinaigre, puis la maïzena. Le mélange doit être ferme et brillant. Etaler en cercle sur une plaque en prenant soin de laisser un petit rebord. Personnellement, j’ai profité de cette recette pour tester ma nouvelle poche à douille.
Mettre une heure trente à four très doux. Chez moi th. 130°. La meringue ne doit pas jaunir. Si c’était le cas, baisser le four et laisser à l’intérieur autant que nécessaire pour que la meringue soit ferme. Astuce : pour vérifier la cuisson, faire à côté un petit cercle test de la même épaisseur sur lesquels vous pourrez faire vos vérifications en cours de cuisson.

Le coulis de citron

La, je me suis inspiré d’une recette trouvé sur Envie d’Avril que j’ai modifié Je n’ai pas ajouté les blancs d’oeufs et j’ai divisé les proportions par deux.
1 citron (un vrai et frais)
50 gr de sucre
2 jaunes d’oeufs
10 cl d’eau
1 cuillère à soupe rase de maïzena

Mélanger au batteur oeufs et sucre jusqu’à ce que le tout mousse et double de volume. Presser le citron. Mélanger eau et Maïzena (ne pas forcer sur la maïzena, il vaut mieux en remettre ultérieurement que d’en mettre trop au départ). Verser le tout sur le mélange oeufs et sucre et faites épaissir dans un récipient au bain marie. On doit obtenir la consistance d’un coulis de fruits un peu épais. Ajouter eau ou maïzena diluée pour obtenir l’exacte consistance.

Vous obtenez  un coulis jaune fluo que les meilleurs colorants n’arriveraient pas à imiter. Et puis, cette saveur si nette qui vous emplit la bouche dès la première cuillère. J’ai du raisonner ma fille. Noooonnnnn, tu laisses, c’est pour la PAVLOVA !!!!!!!!!

Crème chantilly

30 cl de crème liquide
1 cuillère à soupe de sucre

Monter la crème au batteur. Ajouter en dernier le sucre. Surtout sucrez à peine la Chantilly. A la limite, vous pouvez la laisser nature.

Coulis de myrtilles, coulis de groseilles

groseilles myrtilles

Mettre les fruits séparément dans deux petites casseroles (pas d’eau). Sucrez très légèrement. Lorsque les fruits sont chauds et frémissants, laisser les encore une ou deux minutes sur le feu. Les baies doivent être souples et craquer pour laisser facilement s’écouler leur jus. Ajuster le sucre dans chaque casserole, mais franchement, le moins possible, c’est le mieux (chez moi, une cuillère à soupe dans chaque casserole emplie au 1/3 de fruits). Puis traiter séparément chaque coulis en versant les fruits dans un chinois pour en récupérer le jus. Avec une cuillère, presser les en tournant pour récupérer le maximum de pulpe.

Ce moment là fut un moment d’extase. Avoir sa tête au dessus de ces deux casseroles frémissantes avec les odeurs qui vous envahissent les narines…… ajouté à l’odeur précédente du citron…..

Montage

A ce moment là, chez nous, ce fut la liesse, tout le monde s’y est mis. Mon fils, quant à lui, fut chargé de photographier les étapes les unes derrière les autres

  • Au fond la meringue
  • Sur la meringue, le coulis de citron
  • Puis la crème fraîche
  • Les fruits à profusion : framboises, fraises, raisins noirs, raisins blancs, éventuellement groseilles (je les avais mais les ai oublié)
  • Le coulis de groseilles et le coulis de myrtilles sur le tout en essayant de réserver à chacun des deux coulis un espace différent. Ne pas surcharger. Servir le reste de coulis dans l’assiette.

Et voilà. Ce fut un énorme festival de saveurs en bouche avec la joie de se faire par la même occasion une orgie de fruits. Finalement Dorian, t’as bien fait de raconter ça, c’est excellent une pavlova !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *