Pâte de quetsches

Il est des recettes qui sont de vrais bonheurs à réaliser : d’abord parce que ça sent bon dans toute la maison, ensuite parce que le résultat est la hauteur de vos espérances, enfin parce que vous réalisez un vieux rêve qui vous semblait inaccessible.

C’est le cas de cette recette de pâte de quetsches trouvée encore une fois sur Internet.  Je l’ai repéré à l’identique sur plusieurs sites mais le premier que j’ai visité, c’est celui de Gustave qui donne aussi pas mal d’autres très bonnes recettes à base de fruits. Ma mère faisait parfois de la pâte de fruits (de pommes) qu’elle déposait à Noël au pied du sapin. Mais depuis bien longtemps, je pensais que ce type de recettes n’était pas pour moi. La preuve que non en images et explications.

En ce qui me concerne, je n’ai fait que la moitié des proportions. Ce fut un tort.

pâte de quetsches

Les ingrédients :

1,1 kg de quetsches (1 kg dénoyautées)
(des prunes normales feront très bien l’affaire)
1 petit citron
330 g de jus de pomme par kilo de pulpe
(voir la recette)
sucre cristallisé en quantité indéfini précisée au cours de la recette.

La recette :

Dénoyauter les prunes. Mettre dans une casserole avec 15 cl d’eau et porter à ébullition. Laisser cuire encore 15 mn après ébullition. Les prunes deviennent molles. Il faut alors les passer au presse-purée (grille fine). Le presse-purée a pour effet de permettre de récupérer la pulpe débarrassée des impuretés dont la peau.

pâte de quetsches

Peser et remettre la pulpe dans une casserole. Ajouter le tiers du poids de la pulpe en jus de pomme. Additionner le poids de la pulpe et du jus de pomme et mettre le même poids en sucre. Ajouter enfin un jus de citron.

Remettre sur le feu et écumer si nécessaire (il ne doit pas y avoir d’impuretés). Mettre à feu assez vif pour obtenir un petit bouillonnement.  Remuer de temps en temps mais surveiller constamment la cuisson. En fin de cuisson, il est préférable de baisser le feu. En aucun cas, le mélange ne doit caraméliser mais il doit épaissir jusqu’à se détacher nettement des parois ou du fond lorsque vous touillez avec une cuillère. La consistance en fin de cuisson m’a fait penser à la lave qui s’écoule des volcans….. Voui, voui….

Préparer un moule plat afin de recevoir votre préparation qui devra une fois étendue avoir une hauteur d’environ 1 cm ou un peu plus. Tapissez ce moule de papier sulfurisé et saupoudrez au fond du sucre cristallisé. Verser le liquide encore chaud dessus. Saupoudrez de sucre cristallisé. Laisser refroidir. Couvrir d’un torchon et laisser sécher 24 heures dans un endroit sec et chaud. La pâte ne doit plus coller aux doigts.

pâte de quetsches

Découper alors des carrés et enrober dans du sucre cristallisé. Garder ces pâtes de fruits dans une boîte fermée hermétiquement. Entre deux couches, penser à mettre une feuille de papier sulfurisé.

pâte de quetsches

Ces pâtes de fruits se gardent très bien. Le lendemain le sucre autour est devenu transparent mais reste intact, il ne fond pas. Deux jours après, c’est toujours pareil. Ces pâtes de fruits égalent les meilleurs pâtes de fruit bio qu’on trouve sur le marché, elles sont parfaites et entièrement à base de produits naturels et communs ce qui ne gâte rien. Elles ne laissent pas l’impression d’avoir mangé un pavé de sucre comme la plupart des pâtes de fruits bon marché.

La preuve en image : 2 jours après
Heu, c’est pas beaucoup ça, pourquoi j’ai fait qu’avec 500 gr de fruits. Quoi, qu’est ce que j’entends, comment ça y’a plus de prunes………. Pas grave, j’en ai mis quelques-unes unes au congélateur, je vais pouvoir encore faire joujou…. et puis y’a des mures dans le jardin……. qu’est ce que je vais bien pouvoir en faire ? Aurais-je d’ailleurs le temps de m’en occuper ?

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Pâte de quetsches »

  • 9 septembre 2017 à 13 h 50 min
    Permalink

    Magnifique !! J’imagine que le goût devait être aussi beau que la photo le laisse présager !! Les pâtes de fruits du commerce se ressemblent toutes, mais elles en valent la peine dès qu’elles sont faites maison !
    En ce qui me concerne, je n’ai pas encore essayé, mais ton idée de pâte aux prunes est intéressante…tant que c’est la saison il faut en profiter !! (surtout que ça pousse bien au Luxembourg)
    Ces pâtes me plaisent aussi parce que c’est quelque chose qu’on retrouve dans les carnets de recettes de nos aïeules…c’est la base de la confiserie, simple, et tellement bon !!
    Merci pour cette recette !!
    Jane

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *