Mousse au citron en écorce de chocolat

Cette mousse au citron en écorce de chocolat est un entremet que je fais depuis très longtemps grace à un tout petit article dans un journal hebdomadaire local… C’est fou ce qu’on trouve comme recettes sur les journaux nordistes et ce n’est pas Rosine qui me contredira.

J’aime cet entremet car il est frais et se prépare à l’avance. Le dessert idéal à préparer pour un repas ou vous n’avez pas trop le temps de cuisiner. Il fait toujours son effet et est en général très apprécié.

mousse au citron en écorce de chocolat

Pour un moule de 18 cm de diamètre

Ecorce de chocolat

150 gr de chocolat riche en cacao
(j’ai choisi un chocolat patissier en galet 64 % cacao)
10 gr de beurre

Mousse de citron

1 citron 1/2 non traité
3 gros oeufs
130 gr de sucre en poudre
11 gr de gélatine (5 feuilles 1/2)
1 cuillère 1/2  à soupe d’eau
2 dl de crème fraiche

Si vous n’avez pas le bon moule, voici quelques méthodes pour vous en fabriquer un à peu de frais… pas très orthodoxe mais ça fonctionne…..

mousse au citron en écorce de chocolat

1ère méthode :

C’est celle utilisée avant que je ne blogue. J’utilisais un moule à gâteau de 20 cm. Evidemment, il fallait gonfler un peu les quantités. Ajouter un oeuf supplémentaire et augmenter les proportions en conséquence.

Je tapissais le fond et les bords avec une découpe  faite dans de vieilles chemises à élastique en plastique. En ce qui concerne les bords, je les attachais ensemble par un vulgaire scotch afin qu’ils restent bien en place. Sous le fond et sous le plastique, je prenais soin de placer une longue bande en papier qui dépassait de chaque côté du moule et qui me permettait de tirer le tout vers le haut pour le démoulage. Bon OK, c’est pas très professionnel ça, mais ça marchait.

2e méthode, celle que j’ai utilisée aujourd’hui et pas plus professionnelle

Depuis que je me prends pour une grande cuisinière, il m’arrive d’avoir comme cela quelques coups de folie. J’ai donc investi dans un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre, des feuilles de  rhodoïd  et enfin, une grosse boite de bonbons plein de colorants.  Alors là, vous devez vous dire : elle a pété les plombs, pourquoi des bonbons ? C’est évident non, un cercle à pâtisserie, ça n’a pas de fond, alors pour lui en faire un je n’ai rien trouvé de mieux que le couvercle d’une de ses boîtes de bonbons dont le couvercle a exactement la taille de mon cercle de pâtisserie.

Et voila comment à peu de frais on a un moule à fond démontable….

La recette :

Fonçage du moule

Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-onde) avec une cuillère d’eau.  Lorsqu’il est bien lisse, ajouter le beurre, mélanger. Verser le tout dans votre moule. Bien répartir le chocolat au fond et sur les bords du moule à l’aide d’une cuillère. Inutile d’essayer d’avoir une bordure de chocolat nickel, c’est tout aussi joli quand la bordure est inégale (et puis ça m’arrange). Mettre au froid (congélateur) en attendant la suite.

Mousse au citron

Laver le citron et râper l’écorce pour obtenir du zeste râpé. Puis couper les citrons en deux et presser un  citron et la moitié de l’autre.

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Mettre à ramollir dans l’eau froide les feuilles de gélatine.

Dans une terrine, mélanger les jaunes, les zestes râpés et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Faire chauffer à feu doux le jus de citron et la cuillère 1/2 d’eau. Incorporer la gélatine ramollie et verser le tout sur le mélange oeufs-sucre.

Battre la crème fraîche en chantilly. L’ajouter au mélange. Monter les blancs en neige. Incorporer délicatement au mélange précédent. Verser le tout dans le moule chemisé de chocolat.

Final

Remettre au congélateur et sortir ce dessert au début du repas pour qu’il soit décongelé à la fin mais toutefois encore bien froid. Démouler. En principe, ça va tout seul. Si le repas dure longtemps, sortir le dessert seulement 1 h 30 avant consommation.