Moules marinières, frites et braderie de Lille

La braderie de Lille est une institution dans le Nord. Elle n’a plus les fastes d’autrefois, a même failli disparaître mais est toujours là et reste très populaire. Elles est invariablement programmée pour le premier week-end de septembre. Ce fut ma première expérience de braderie ou vide grenier. Aujourd’hui ces dernières sont très répandues un peu partout en France mais ce n’était pas le cas avant.  A cette occasion, les lillois avaient droit à un jour de congé supplémentaire: le lundi qui suit la Braderie. Ce n’est plus le cas aujourd’hui puisqu’elle ne dure plus que deux jours et une nuit. Elle commence officiellement le samedi à 8h et se termine le dimanche à 18h.

Les rues de Lille deviennent totalement  impraticables pendant les festivités. Autrefois, les bradeux commençaient à s’installer 15 jours avant l’évènement, mangeant et dormant dans leur camion. Les rues se transformaient en camping de fortune, sous des tentes dressées un peu partout. C’était en soi un véritable spectacle. Les bradeux ne repartaient pour beaucoup que le lundi matin et venaient d’un peu partout. Les affaires s’étalaient dès le vendredi soir.

Si avant, c’était le système débrouille pour s’installer, aujourd’hui, les emplacements et les installations sont strictement réglementés par la Mairie de Lille ainsi que les membres pouvant y participer. Certains secteurs sont réservés aux riverains, d’autres aux associations, d’autres aux commerçants lillois et enfin d’autres aux antiquaires. Les rues pendant la braderie de lille

Une foire ressemblant à la foire du trône avec des manèges à sensations tous plus fous les un que les autres prend possession du champ de mars et cette fois ci ne le rend qu’à la fin du mois de septembre. La Grande roue tourne à fond. Des cris émanant des manèges à sensation résonnent jusqu’au milieu du boulevard de la Liberté. Il y en a pour tous les goûts : palais des glaces, loteries, pêches miraculeuses, grand-huit, horreur…  C’est souvent là-bas que les enfants entraînent leurs parents afin de terminer en apothéose la braderie. Et puis, il y a aussi des concerts un peu partout.

La tradition veut que pendant ces deux journées les bradeux envahissent les restaurants pour manger le menu quasi unique : moules frites, quelles soient marinières ou à la bière…. Gare aux commerçants imprévoyants. Devant l’ampleur du phénomène, certains paniquent et sous-estiment leur approvisionnement. Choisissez donc bien votre restaurant si vous voulez avoir des frites normalement cuites, croustillantes et bien salées accompagnées de moules fraîches. Quand, les restaurants ne cèdent pas à la facilité, c’est la veille que les patates sont épluchées.

épluchage pommes de terre

Les tas de moules appartiennent au patrimoine de la Braderie de Lille. Ils en sont une image emblématique qui figure dans les guides touristiques et une attraction attendue par les visiteurs. Les restaurateurs sont invités à participer à la réalisation de tas de moules, dans le périmètre de la Braderie. Ces moules, à partir de cette année seront recyclées afin de devenir des dalles de carrelage.

braderie de lille tas de moules

Et nous ce week-end la ou dans les jours qui suivent, eh bien, on ne résiste pas, c’est moules marinières….. A l’occasion de la braderie, les moules sont très bon marché sur Lille et d’excellente qualité.

moules

Les ingrédients pour 2 à 3 personnes

3 litres de moules de bouchot
1/2 l de vin blanc
2 grosses échalotes ciselées
2 gousses d’ail
50 g de beurre
1 feuille de laurier
1 branche de thym

moules marinières

La recette

Faire revenir dans le beurre oignon, ail et céleri branche, le tout ciselé. Ajouter le vin blanc, le thym et le laurier. Rincer les moules à l ‘eau froide puis les verser dans le liquide chaud. Remuer le tout. C’est prêt lorsque les moules sont ouvertes. Servir avec une bonne assiette de frites : recette dans le prochain article.