Les merveilleux gâteaux de Suzanne

Je dois avouer que je suis de plus en plus débordée et que j’ai vraiment du mal parfois à tenir ce blog. Mes réalisations dépassent et de beaucoup mon rythme de publication. J’ai choisi depuis longtemps de ne publier que ce que j’estime le meilleur ou le plus intéressant et les gâteaux de Suzanne en font partie. Avec Suzanne (je parle de Suzanne Roth), ce fut tout de suite le coup de foudre lorsqu’une collègue de bureau ramena une pleine boîte de ses petis gâteaux. J’ai d’abord testé une recette : les merveilleuses croquettes aux noisettes. Depuis, je me suis procuré son livre : les petits gâteaux d’Alsace. Les recettes sont rigoureusement exactes et on n’obtient sans souci de délicieux petits gâteaux. On a aussi un coin qui concerne les blancs d’oeufs. Le seul reproche : Suzanne devait aimer recevoir : personnellement, je divise systématiquement les proportions par deux.

les petits gâteaux d'Alsace

 

Attention, cet article n’est pas un article publicitaire. C’est vraiment un coup de coeur pour un livre et pour ceux qui aiment accompagner leur thé ou leur café d’une petite douceur, je trouve qu’il est absolument dommage de se priver d’une source d’aussi bonne qualité et si bon marché. J’ai d’ailleurs décider de tester toutes les recettes mais ne comptez pas sur moi pour en faire autant de billets. Laissons à Suzanne ce qui est à Suzanne !

Je vais donc pour une fois vous présenter deux recettes : l’une qui utilise les blancs et l’autre qui utilise les jaunes. ATTENTION : ces deux recettes nécessitent le repos de la pâte mise en forme ou non, pendant toute une nuit.

Les couronnes au beurre

boules au chocolat

Les ingrédients

300 gr de farine
105 gr de sucre
3 jaunes d’oeufs
Zeste d’un 1/2 citron
210 gr de beurre

Pour la garniture

Amandes effilées
sucre cristallisé
Blanc d’oeuf

La recette

Travailler légèrement le beurre en mousse. Ajouter le sucre, les jaunes un à un, le zeste de citron et la farine. Pétrir un peu cette pâte à la main et laisser reposer une nuit.

Le lendemain, abaisser la pâte sur 4 à 5 cm. Faire des ronds avec un verre. Prélever le centre avec un dé à coudre. Pour celles qui n’aiment pas la couture, j’ai utilisé le bouchon d’un tube de rouge à lèvre.

Badigeonner de blancs d’oeuf, parsemer d’amandes, saupoudre de sucre cristallisé. J’ai utilisé du sucre de canne dont le grain est équivalent à celui du sucre cristallisé.

Mettre sur du papier sufurisé. Cuisson : 15 mn au four,  th 180°.

Les petites boules au chocolat

Comme la recette utilise les jaunes et pas les blancs, avec ce qu’il vous reste de blanc, vous pouvez faire des petits gâteaux au chocolat, appelés Baredatze dans le livre.

165 gr d’amandes en poucre
165 gr de sucre en poudre
83 gr de chocolat à croquer râpé
2 blancs d’oeufs
1/3 de cuillère à café de cannelle
1 petite pointe de couteau de girofle en poudre
zeste d’un petit citron
2/3 de cuillère à soupe de cacao

sables au beurre

Battre les blancs d’oeufs en neige très ferme. Ajouter les amandes, le chocolat râpé, le sucre, les épices, le zeste de citron et le cacao. Bien mélanger avec une cuillère.

Saupoudrer le plan de travail de sucre en poudre. Faire des boules et les rouler dedans puis les passer dans un moule en bois pour leur donner leur forme. J’ai utilisé un moule ramené du Maroc qui est pour moi de plus en plus précieux. Pour celle qui n’en possèdent pas, vous pouvez soit aplatir un peu la boule, soit détourner un objet (exemple bouchon d’épices ou autre) pour en faire un moule.

Déposer les gâteaux sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Les gâteaux doivent patienter une nuit à l’air libre. On enfourne au petit matin. On mange les gâteaux quand ils sont bien froids. Vous verrez, ils sont moelleux et irrésistibles mais il faut aimer un peu les épices.

Cuisson : 15 mn au four,  th 180°.

Et les troisièmes gâteaux de la photo me direz vous. Et bien là, je suis un peu fatiguée… alors pour aujourd’hui ce sera tout. Je vous avais prévenu. Vous n’aurez pas toutes les recettes….

 

Print Friendly, PDF & Email